Lés clés

Plus je cherche émerger du brouillard dans lequel m’a laissé la fin de notre relation, plus elle résonne en moi. Cette nuit pourtant j’ai vu une belle image en rêve.

J‘étais sur la terrasse d’une maison donnant directement sur la plage. Au loin, la mer s’était était retirée. Des oiseaux blancs picoraient sur le sable mouillé : mouettes, goélands et canards sauvages s’ébattant dans des flaques d’eau salée. Tous trouvaient à se nourrir.

L'image de ces oiseaux paisibles récoltant les fruits de la mer avant de rejoindre le ciel m’a emplie de joie. Quelques heures plus tôt, j’étais allée allumer un cierge à l’église ; Pour une fois, je n’ai demandé à Dieu, qu’un peu de sérénité. J’ai prié pour que s’accomplisse ce qui doit être. "Que ta volonté soit faite !" dit la prière récitée trop machinalement juste avant de le supplier avec fébrilité d’exaucer les plus déraisonnables de mes désirs. J’aimerais parfois me laisser porter par les courants plus que par ma volonté.

Les oiseaux de mon rêve me disent ce que je cherche à comprendre depuis plusieurs jours. C’est au moment où la mer se retire, qu’il faut se nourrir de ce qu’elle a donné avant de reprendre son envol.

Le jour où j’accepterais de laisser vivre en moi tout ce que tu m’as apporté, je serais prête à continuer le cours de ma vie, emplie de toi, emplie de nous.

L’amour est toujours un cadeau même lorsqu’il ne peut s’épanouir dans ce " Toi et Moi" rêvé ou balayé par le temps.En quelques mois, tu m’as tant donné que lorsque nos échanges n’ont pu continuer, j’ai cru que tout me serait retiré. Pire que le vide, c’est d’un fragment de mon être profond que je me suis sentie amputée.

Pour éviter de souffrir, je me suis raconté la fable du détachement. Je voulais me venger de mon désir interrompu pendant qu’il déroulait le fil de ses promesses.

J’ai tout fermé…. Ou presque. Personne d’autre que moi ne peut déverrouiller les cadenas que je tente de mettre sur mon corps sur mes pensées sur mes attentes. Tu n’avais pas toutes les clés et il restait encore beaucoup de portes à ouvrir…

Les pièces où je t’ai permis d'entrer ne seront plus jamais comme avant, mais ce n’est pas seulement parce que tu y as placé des coffres emplis de trésors. Lorsque tes mots ne seront plus que des braises je pourrais méditer sur tout ce que tu m’as voulu me dire.

Je t’ai laissé visiter des recoins de mon âme. Tu as profondément modifié l’architecture intérieure de la partie de moi la plus mystérieuse, tellement secrète, qu'aucun mot ne parvient à l’atteindre.

Je t’ai laissé faire ces transformations, espérant qu’après, tu te sentirais un peu plus chez toi et que nous y serions peut-être un jour chez nous. Il me faut à présent apprendre à habiter sans toi ces étranges espaces que tu m’as permis de découvrir.

 

extrait 2 : Il parlait d'absolu

Avec lui, je suis allée au bout de moi-même ou peut-être au commencement. J’étais tellement " Autre"  que nous ne pouvions nous rencontrer dans ce monde. Je ne vis pas comme le commun des mortels et pourtant je joue une partition humaine aux résonances multiples, des sons les plus désespérés aux carillons joyeux qui bercent les nuages.

Sans nous être seulement caressés du regard, j’ai entrouvert pour lui les portes les plus secrètes de mon âme, mais je n’ai pu le retenir lorsqu’il s’en est retourné vers son destin dans la sécurité d’un monde connu. Depuis, les semaines s’écoulent. Je rencontre des arches dans le ciel, des feux de joie et des fragiles sourires derrières des fenêtres embuées de larmes   mais je sais que quelque chose ne sera plus jamais comme avant.

Il parlait d’absolu…Pour moi ce n’était pas qu’un mot. Un instant, nous avons frôlé l’éternité : il ne me reste d’infini que ma tristesse.

 

extrait 3 : L'écume des rêves

Les chemins vers le ciel que nous avons arpentés ensemble se sont séparés. Tu m’avais invitée à voler à tes côtés le temps de quelques bruissements d’ailes. Je m’étais sans doute un peu trop attardée dans le sillage des arabesques tracées dans l’azur, captive du souvenir d’un vol inachevé.

Aujourd’hui libérée de toi, je découvre la grâce de l’envol sans souci de savoir vers quelles branches amies je vais pouvoir me poser. C’est seulement dans l’éphémère que l’amour se révèle, attise, déploie, ses ailes et disparaît dès qu’il cesse de donner sans rien attendre en retour.

Comment avais-je pu être tentée  de l’emprisonner ? Comment avais-je pu croire qu’une histoire pouvait s’écrire sur une trace impalpable dans le ciel si fugitive   qu’elle embrassait l’écume des rêves pour atteindre nos âmes ? Ton plus beau cadeau est ma liberté auréolée de toi,   courant vers l’Infini.

Acheter L\' être aimé invisible

Au seuil du sacré

Si la passion a cédé sous le poids des obstacles, si le désir  a consenti à rebrousser chemin, si l’amour   a accepté de se taire,  je ne peux me défaire de cette affection pour lui, à la lisière  d’un monde  où tout  redevient possible.Précieusement consignés, les écrits gardent leur force émotionnelle, mais sont-ils toujours vrais ? Que signifient des mots d’amours protégés   du temps qui pourtant en a  décidé autrement ?

Les mots d’amour prononcés, chuchotés, criés, portés par des caresses, glissés dans l’étreinte des corps qui dansent et  fusionnent  sur leur musique avant de les  laisser s’échapper, oui ces mots peut-être s’envolent quand l’amour n’est plus là. Ils s’enfuient pour se poser sur d’autres lèvres, faire trembler d’autres voix. Ces mots circulent d’une personne à l’autre  et parcourent la Terre. Ce sont les mêmes mots, quelle que soit la langue  dans laquelle ils  se manifestent.  Ils ne disent qu’une seule chose, c’est que nous sommes venus au monde pour aimer.

Mais comment ne pas trembler devant des écrits qui parlent  d’amour en ayant peur de le nommer, qui  en dessinent  les contours, en expriment  la fébrilité jusque dans les fautes traduisant l’élan plus que la précipitation ? A-t-on vraiment envie de se relire lorsque l’écriture est une passerelle vers   l’être aimé ? A-t-on on envie de changer un accent, un accord ? S’encombre-t-on d’un mot manquant, d’une coquille forcément vide quand le désir frappe plus fort que les doigts sur les lettres du clavier ? L’Autre ne corrigera-t-il pas les défaillances avec le souffle de son âme ? La grammaire de l’amour invente ses propres règles que seuls les amoureux sont en mesure de reconnaître.

J’ai retrouvé l’essence de cette précipitation en relisant cette correspondance sauvée de ma  rage d’effacer une promesse égarée. Je l'avais préservée malgré moi comme un défi lancé aux impossibilités.

À présent, je relis ses mots, leur retenue cachant mal son émotion, je retrouve aussi  les frémissements d’une femme qui ne s’attendait plus à vivre pareille passion.

Tout est si vrai que ces mots sont des étoiles qu’il ne resterait  qu’à suivre même  si les tourments qui les accompagnent annoncent une saison de larmes.

Deux ans se sont écoulés. La vérité d’un instant ne peut ressusciter lorsqu’elle a subi les foudres de la lucidité Parce que cette  histoire n’a pas atteint la vraie, elle résonne toujours en moi. J’ai peur de lire la suite. Il y a en ces lettres, quelque chose de  sacré. Je ne sais ce qui surgira de ce retour  sur cette étrange relation qui pour moi fut sublime   et tourmentée. Elle gardera sans doute  son mystère.

 

Parution en 2015

Le livre

 

LA CHARLITUDE, ÇA N'EXISTE PLUS

de  Martina Charbonnel

107 pages noir  et blanc 14,85x21 illustrations N et B

9,80 €

 ISBN  : 979-10-90342-21-7

 2014

 

MOUVEMENT CONJONCTION

L'avant-garde en peinture

Auteurs :

Georges Koutsandréou et Martina Charbonnel


Le livre MOUVEMENT CONJONCTION Bannière 648x6

153 pages couleurs  format A4 39,59 €

ISBN : 979-10-90342-19-4

2013

 CLONITUDE

de  Martina Charbonnel

Roman ( écrit en 1997)

200 pages(14,8x21cm)  16 €

979-10-90342-16-3

2012

Le livre L\'enterrement du dernier peintre

L'enterrement du dernier peintre

de Martina Charbonnel


Livre sur l'art contemporain

283pages 14,85x21 16 €

ISBN :  979-10-90342-08-8

 

Le livre L\'injection létale

L'injection létale

Les dangers d'une loi sur l'euthanasie

de Martina Charbonnel

109 pages  14x85x21  11,50 €

 ISBN  979-10-90342-12-5


Vague rose sur fond noir

de Martina Charbonnel

Politique  ; élections 2012

247 pages 14,8 X 21

14,50 €

  ISBN  :979-10-90342-07-1


Du vent et des larmes

de Tramontane ( Martina Charbonnel)

Politique : élections de 2007

193 pages 11x17

11€

 ISBN : 979-10-90342-06-4

 2011

Bagages accompagnés

de Martina Charbonnel 

Théâtre  (1994)

62 pages  14,8x2  12€

ISBN: 979-10-90342-05-7

 

Tapage nocturne

de Martina Charbonnel

Théâtre (1995)

111 pages   12 €

ISBN : 979-10-90342-04-0

 

Jeu de l'Oie

de  Martina  Charbonnel

Théâtre  (1985)

68 pages 14,85x21  11€

ISBN : 979-10-90342-03-0

 

La sourcière

de Martina Charbonnel

Théâtre (1985)

59 pages 14,85x2  11€

ISBN : 979-10-90342-02-6


Fais le beau !

de Martina Charbonnel

Théâtre (1985)

68 page 14,85x 21  11€

 ISBN : 979-10-90342-02-6

 

Théâtre I et II

de Martina Charbonnel ( 1984)

"Tombe amoureuse"

 "Faux-fuyant "

73 pages  11€

ISBN : 979-10-90342-00-2

 

La maternelle

 de Martina Charbonnel

Théâtre ( 1985)

80 pages  14,85x21  11 €

978-2-9536608-9-0


2010

Les meubles parlent

de Martina Charbonnel

Théâtre  (1993)

112 pages 14,8 X 21  13 €

 ISBN : 978-2-9536608-8-3

 

Gens d'entresol

de Martina Charbonnel

Théâtre  ( 2004)

82 pages  14,8x21  11,60 €

  ISBN : 978-2-9536608-7-6

 

UNe aventurière de Dieu

Le livre Une aventurière de Dieu

Une aventurière de Dieu

de Martina Charbonnel (2009 )

Témoignage spirituel

266 pages  16 €

 ISBN 979-10-90342-12-5

 

La grognasse

Le livre La grognasse

La grognasse

 de Martina Charbonnel

Roman humoristique 

 152 pages   12,50 €

ISBN : 979-10-90342-09-5

 

La Toile

Le livre La Toile

La Toile

de Martina Charbonnel

Théâtre :  (2007)

93 pages 14,85x21 10,10

 ISBN  : 978-2-9536608-3-8

 

Gigaconsom 

de Martina Charbonnel

  Théâtre  ( 2005)

Édition 2015 :

79 pages  14,5x21  9,60 

ISBN : 979-10-90342-23-1


L'être aimé invisible

de Martina Charbonnel

Amour et métaphysique

152 pages 11x17  9 €

N° ISBN : 978-2-9536608-4-5

Libérez Dieu  ! Lettre ouverte à Dieu

de Martina Charbonnel

123 pages 11x17

9,53 €

 ISBN :978-2-9536608-1-4